P2010108P2010109Vendredi 1er février.
Peu après Tarfaya (environ 35 km) on entre au sahara Occidental. Carburant détaxé dès la village de Tah (0,4 euro le litre de gasoil au lieu de 0,7 plus haut). Remplissage de bidons !
La route es désormais toute droite et monotone sur près de 1000 km avec sur la droite l'océan bordé d'une falaise vertigineuse.
Peu de vent, ce qui est rare ici, ça permet de s'organiser un arrêt déjeuner sympa.
Arrêt dans un hotel poussé en pelin désert à 80 km de la frontière de Mauritanie. Dernier ravitallement en carburant.